Nutrition Canine et Féline

Mix d’acides aminés BCF Life Sciences, source d’acides aminés de très haute digestibilité et de très bas poids moléculaire.

Le Mix d’acides aminés est issu d’un procédé unique en Europe développé par BCF Life Sciences et a un profil en acides aminés très spécifique; la disponibilité des acides aminés mesurée in vivo est de 96,8% ; constitué à 95% d’acides aminés libres, son absorption par l’organisme est très rapide (1 à 2 heures).

Très soluble et très réactif, le Mix d’acides aminés a le potentiel de développer en milieu aqueux des réactions aromatiques bénéfiques à la consommation des animaux.

Son poids moléculaire inférieur à 800 Daltons garantit l’absence de risque de développer des allergies. Il est utilisé dans la formulation de produits complets ou de suppléments ; il peut servir de support à des principes actifs. Il se présente sous forme d’une poudre free-flowing (d50 = 150 µm) appliquée dans la masse ou en saupoudrage

L-Cystine, L-Tyrosine : 2 acides aminés clés pour la santé et la nutrition des phanères.

La L-Cystine BCF Life Sciences extraite selon le procédé unique en Europe, développé par BCF Life Sciences, est la seule autorisée comme additif en nutrition animale (réglementation officielle) ; la publication est intervenue au journal officiel le 18 octobre 2013.

La L-Cystine est un des acides aminés majeur de la composition des phanères. La supplémentation en L-cystine dont l’efficacité est démontrée en cosmétique nutritionnelle est généralement utilisée pour faire face à des situations où l’alimentation habituelle ne permet pas d’avoir une qualité optimale des phanères ; c’est les cas des chevaux extériorisant une seime par exemple, des chats ou chiens nécessitant une supplémentation en période de mue et de reconstitution de leur pelage ou ayant des besoins maximisés (poils très longs des chats persans). La L-Cystine est utilisée en association avec d’autres nutriments bénéfiques comme par exemple les vitamines B.

La L-Tyrosine BCF Life Sciences extraite selon le procédé unique en Europe, développé par BCF Life Sciences, est la seule autorisée comme additif en nutrition animale (réglementation officielle) ; la publication est intervenue au journal officiel le 4 février 2014.

La supplémentation en L-Tyrosine des aliments est efficace dans les cas où de hauts besoins sont reconnus comme par exemple la mélanisation des phanères (pelage, plumage, etc…) ; la L-Tyrosine est le précurseur de la mélanine ; il est démontré que sa carence induit une coloration rouge du pelage des chiens et des chats à poils noirs. Or, les besoins sont proportionnels à la quantité de dépôt mélanique à synthétiser. Un animal a des besoins en L-Tyrosine d’autant plus élevés que son pelage est long, dense et que la surface de l’animal est importante au regard de sa consommation alimentaire.

La supplémentation permet en renforçant un noir profond de mettre en valeur par contraste la robe des mammifères et le plumage des oiseaux.